A quoi
servent les nomenclatures ?

Les nomenclatures, les données de référence et les données transactionnelles sont les classifications de données les plus utilisées. Les Master Data ou données de référence constituent une source de vérité sur des assets (produit, client, offre, agence, employé…) de votre entreprise, qui sera répercutée sur tous les systèmes opérationnels à des fréquences adéquates.  Vos données transactionnelles (au besoin historiées selon une granularité ou une période de rétentions variables) permettent par exemple, d’assurer la traçabilité d’une commande, la validité d’un contrat.

Vos données de nomenclature sont quant à elles des métadonnées, très utilisées pour contextualiser vos autres typologies de données : une liste de villes, une liste de motifs de plainte, une liste de couleurs (d’habits par exemple), une liste de matières (d’habits toujours), les devises, etc… (Pensez Tags) Les nomenclatures sont des attributs pour lesquels un vocabulaire commun doit être partagé pour pouvoir comprendre les données.

A quoi peuvent-elles servir ? Y’a-t-il différentes classes de nomenclatures ?

Assurer la cohérence de vos systèmes opérationnels ou décisionnels

Certaines données de nomenclature de votre entreprise sont souvent utilisées à travers votre SI. Ce peut être des informations d‘expédition (code pays ou code postal d’une ville par exemple) systématiquement utilisées pour une commande, une livraison…

Il faut donc assurer une cohérence de ces nomenclatures, leur attribuer un format standard, un cycle de vie… ce qui permettra d’améliorer leur cohérence opérationnelle et in fine, de faciliter par exemple :

  • Le Reporting (BI)
  • l’Analyse prédictive (Stock Management…)
  • Le tracé de tendances (Marketing…)

Pour ce faire il peut être utile de donner au métier le contrôle de ces valeurs (des écrans de mise à jour) ou de disposer d’un mécanisme de diffusion des nomenclatures dans tout le SI, pour que tout le monde ait la même source de données.  C’est pour cette raison qu’il est avantageux de constituer un référentiel, unique ou par domaine métier, des nomenclatures.

Maîtriser et rechercher les données

Les nomenclatures constituent des données efficaces car discriminantes dans une optique de structuration ou encore de classification de données.En catégorisant vos données selon ces axes de séparation, vous pouvez par exemple : contrôler le cycle de vie de vos données plus finement et de manière plus pertinente

  • En attribuant par exemple des politiques de rétention ou encore de sécurité particulière pour telles ou telles classifications de données.
  • En configurant des règles de traitement automatiques (archivage, etc…)

Ou encore rechercher plus efficacement dans vos informations (Moteurs de recherche, GED…)

Différentes typologies de nomenclatures

Il y a plusieurs sortes de nomenclatures. En fonction du type de nomenclature et de celle que vous utilisez, vous êtes capable de faire des échanges en interne, avec des partenaires, ou en OpenAPI.

Exemple :

  • Si vous avez une nomenclature spécifique des listes de ville, vous ne pouvez l’utiliser que dans votre entreprise.
  • Si vous utilisez une nomenclature sur les matières de vêtement, transverses à l’industrie de l’habillement, vous pouvez l’utiliser dans les échanges avec des partenaires.
  • Si vous utilisez une nomenclature ISOxxx, vous pouvez l’utiliser en OpenAPI.

Beaucoup de nomenclatures sont ainsi formalisées et partagées à travers une industrie entière. Elles peuvent être ouvertes (Open Data comme les pays ou les monnaies évoquées plus haut) et réglementées par des organismes spécifiques (Normes ISO…). L’utilisation de ces nomenclatures est plus judicieuse que leur production en interne ((mais demande un effort d’intégration initial), car elles sont partagées par plusieurs organisations d’un même secteur d’activité et sont donc pratiques dans une optique d’interopérabilité.

Pour résumer…

Les nomenclatures sont donc importantes pour tirer davantage de valeurs de vos données. Nous devons maintenant préciser des points complémentaires tels que : Quels types de nomenclatures peuvent être utilisées pour quels usages ? Quelles nomenclatures sont typiquement formalisées pour une industrie et ne devraient pas être produites par l’entreprise ?

Je vous propose d’aborder ces questions dans un prochain article.

Srikanth RAMANOUDJAME – Publié le 14 Juin 2017

Share This